La Commission Britannique sanctionne William Hill

Plusieurs parieurs anglais se sont regroupés afin d’obtenir gain de cause concernant une annulation de gains non légitime sur le bookmaker William Hill. En effet, un joueur qui était habitué à effectuer des dépôts sur la plateforme de paris en ligne britannique a été dans l’incapacité de retirer ses gains après avoir remporté de jolies sommes aux paris hippiques. Tout a commencé il y a plusieurs mois lorsque le joueur misait environ 300£ par paris, après s’être inscrit sur William Hill au mois de juillet où il a réalisé un premier dépôt important puisqu’il s’élevait à plus de 7000£. Au mois de septembre, le bookmaker a indiqué au joueur qu’il ne pourrait pas miser plus de 100£ par paris, probablement car le joueur était quasiment systématiquement gagnant. Ce dernier a donc décidé de jouer le jeu et de limiter ses paris à 50£ maximum.

Peu de temps après, il a décidé de retirer l’ensemble de l’argent reposant sur son compte joueur, à savoir une somme de près de 20 000£. Cependant, le bookmaker a refusé en prétextant qu’il lui manquait des informations concernant son identité, alors que chaque compte joueur est vérifié au moment de l’inscription dans la mesure où le marché britannique est régulé et que cela est tout simplement obligatoire pour les opérateurs. Finalement, seulement quelques jours après que le joueur ait souhaité faire son retrait, William Hill a tout bonnement fermé son compte, toujours en prétextant un manque d’information concernant son identité. Le joueur a donc perdu les 20 000£ qu’il avait voulu retirer.

Le groupe de parieurs a donc choisi de faire appel à la Commission Britannique pour aider le joueur qui a finalement pu obtenir gain de cause dans la mesure où celui-ci a quelques jours après effectué un nouveau dépôt de 10£ sur son compte William Hill, ce qui a été approuvé par le bookmaker. Cela a donc permis de mettre à jour la malhonnêteté de William Hill qui accepte les dépôts mais refuse les retraits, ce qui est tout simplement inadmissible pour la commission Britannique. Ce genre d’action est possible en Grande-Bretagne dans la mesure où il s’agit d’un marché régulé. Dans l’Hexagone, les joueurs n’ont malheureusement aucun recours lorsqu’un site de paris, un casino ou encore une plateforme de jeu de bingo (jeux de bingo gratuit…), refuse de les payer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *